Le smartphone et ses applications

Depuis bientôt dix ans, les smartphones nous pistent, renseignent, décident, et géolocalisent à chaque instant
Aux applications de trouver, mais aussi de choisir pour eux.
Nos pensées sont formulées d’avance et nos raisonnements dans le même temps sont pré-formatés de penser en formule. À savoir, faire en sorte que l’idée glanée sur Google puisse entrer dans une formulation à reformuler.
Ajoutons à cela une difficulté exponentielle liée aux capacités de construction de phrases structurées à partir de raisonnements personnels et authentiques. En effet, penser, formuler une idée à l’écrit et l’exprimer à l’oral devient un supplice douloureux pour les amoureux des formules.
À force de raisonner en applications toutes faites, les individus ont du mal à formuler leurs pensées, à les écrire à partir de phrases simples et encore plus à les exprimer à l’oral pour structurer leurs actions.
Les prochaines étapes de réflexion pour les marques et les grands annonceurs sont l’emploi des moteurs sémantiques de construction d’idées toutes faites pour lancer des produits sur Internet et marquer les esprits.
Reprendre des idées et les injecter sur les réseaux sociaux, c’est à la portée de chacun, mais créer un mode de raisonnement, écrire et exprimer un argument c’est plus complexe.
Penser à partir de grandes théories philosophiques ou sociétales émises par les penseurs du XXIe siècle, c’est ce qui manque cruellement.