Existant légalement depuis plus de dix ans, le portage parvient à séduire de plus en plus de professionnels en France. Quel en est le principe de fonctionnement ? Quelles sont les raisons expliquant un tel succès ? Vous allez enfin tout savoir !

Comment cela fonctionne-t’il ?

Il s’agit d’une relation impliquant trois parties à savoir le consultant, la société de portage et le client. C’est elle qui permet au consultant, préalablement embauché par la société de portage, de réaliser des missions correspondant à son savoir-faire pour des clients qu’il aura lui-même choisi. Après l’intervention du consultant, une facture sera adressée au client par la société de portage. Le consultant percevra, de son côté, un salaire versé par la société.

Il a fallu attendre l’année 2015 pour que le législateur définisse un cadre régissant le portage. Avant cela, il faut bien admettre que les contours étaient plus que flous. Ainsi, il est désormais établi que la société de portage n’a pas la moindre obligation légale de proposer des missions à son salarié. C’est ce dernier qui est chargé de les trouver par ses propres moyens. Le texte législatif précise aussi que les missions ne doivent concerner que le service. Par conséquent, sont donc exclues de ce dispositif, toutes les tâches en lien avec la personne. Des disposent fixent le montant de salaire minimal en fonction des accords de branche ou à défaut des plafonds fixés par la Sécurité Sociale. Pour conclure sur cet aspect légal, il nous semble intéressant de préciser qu’une convention collective régissant le portage existe. Elle a été signée en mars 2017 et mise en application quelques mois plus tard. Elle fixe notamment de nouveaux minimas en terme de rémunération et établit une classification des salariés.

Cette forme de travail s’adresse en priorité à tous ceux qui disposent d’un savoir-faire bien spécifique et qui souhaitent le mettre à disposition de futurs clients.

Il existe de nombreuses sociétés vous proposant des solutions de portage. Vous aurez déjà compris qu’il est important de bien se renseigner et de prendre le temps de choisir. Vous pourrez, par exemple, consulter le site internet de cette société qui vous présente son offre de service et qui détaille également les avantages du portage salarial.

Vous concentrer sur votre cœur de métier

L’accord qui vous lie avec la société de portage salarial que vous aurez désigné prévoit les attributions de chaque partie. Cette dernière prendra notamment en charge la partie administrative. Bien qu’utiles et indispensables, il faut malgré tout reconnaître que ce genre de tâche est extrêmement chronophage et pas particulièrement passionnant pour la très grande majorité d’entre nous. De plus, lors du démarrage d’une activité, il est souvent bien plus constructif pour son avenir de consacrer un maximum de temps aux tâches avec une plus grande valeur ajoutée comme la prospection ou le développement de l’offre commerciale.

Le fonctionnement en mode portage pourra donc intéresser tous ceux qui hésitent encore à créer leur propre entreprise en raison de la crainte des besoins administratifs ou de la méconnaissance des règles en ce domaine.

Bénéficier de l’expertise d’un spécialiste

En plus d’obtenir du temps supplémentaire, vous avez aussi l’assurance que l’ensemble des tâches administratives vont être réalisées parfaitement. En effet, les sociétés de portage salarial disposent de l’ensemble des connaissances. Elles suivent également les nombreuses évolutions légales.

Vous allez ainsi pourvoir leur déléguer en toute sécurité, la gestion de vos factures clients et fournisseurs, le transfert des appels téléphoniques vers un standard dédié en cas d’absence de votre part ou encore la gestion de vos consommables. Idéal pour se concentrer entièrement sur votre business n’est-ce-pas ?

Être accompagné et protégé

Les services proposés par les sociétés de portage ne s’arrêtent pas uniquement aux tâches administratives. Certaines d’entre elles sont en capacité de vous accompagner. Elles mettront par exemple à votre disposition des intervenants spécialisés (parfois même dédiés au suivi intégral de votre dossier) pour vous former ou vous coacher. Ils seront aussi à votre écoute en cas de difficultés.

Enfin, un professionnel évoluant en mode portage bénéficiera d’une protection sociale identique en tout point avec un salarié au statut plus classique puisqu’il cotise lui aussi. Il aura donc droit à la Sécurité sociale, à la prévoyance cadre, à la retraite mais aussi au chômage et à la mutuelle. Il pourra également comptabiliser ses frais professionnels pour en obtenir des remboursements et les déduire lors de la déclaration de l’impôt sur le revenu. Le salarié pourra aussi utiliser des titres restaurant ou le Comité d’entreprise si la société de portage dispose de ces avantages sociaux.