L’identité : des jeux entre eux et je

Troisième diapo à expliciter du diaporama sur qu’est-ce que l’identité dans l’identité numérique ?


La construction de l’identité s’inscrit dans un processus, des « jeux » entre « je » et « eux ».

Cette identité est à la fois narcissique et c’est particulièrement flagrant dans les réseaux sociaux numériques mais elle est aussi négociée. Et c’est tout aussi flagrant.

Quand je publie une photo de moi, je suis dans le narcissisme ; mais si cette photo donne lieu à commentaire, nous entrons alors dans un processus de construction négociée.

De même une photo de groupe dans laquelle je suis et dont le seul objet est de me montrer en compagnie, sans commentaire et interactions de ma part avec les éventuels commentateurs nous pousserait alors plutôt vers le narcissisme.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’il ne peut pas y avoir d’identité sans ce jeu entre je et eux.

La construction de l’identité s’inscrit dans un processus, des « jeux » entre « je » et « eux ». Cette identité est à la fois narcissique et c’est particulièrement flagrant dans les réseaux sociaux numériques mais elle est aussi négociée. Et c’est tout aussi flagrant. L’exemple suivant est développé par Alexandre Coutant et Thomas Stenger dans un articles sur les processus identitaires.

Quand je publie une photo de moi, je suis dans le narcissisme ; mais si cette photo donne lieu à commentaire, nous entrons alors dans un processus de construction négociée.

De même une photo de groupe dans laquelle je suis et dont le seul objet est de me montrer en compagnie, sans commentaire et interactions de ma part avec les éventuels commentateurs nous pousserait alors plutôt vers le narcissisme.

Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit qu’il ne peut pas y avoir d’identité sans ce jeu entre je et eux.