Faire des fautes d’orthographe ou de grammaire n’est pas seulement pénalisant pour les élèves et les étudiants. Cela peut aussi poser des problèmes aux salariés. Il suffit de quelques erreurs dans un mail pour donner une mauvaise image de soi et être aussitôt décrédibilisé ! Ne pensez surtout pas qu’il soit trop tard pour vous améliorer. Plusieurs méthodes et astuces sont en effet à votre disposition pour rapidement progresser en orthographe.

1. Faites-vous confiance !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de rappeler que la maîtrise de l’orthographe n’a rien à voir avec l’intelligence. Ce n’est pas parce qu’un individu fait une faute par mot qu’il est forcément stupide. Plusieurs études scientifiques ont ainsi démontré que les erreurs de Français (fautes de syntaxe, erreurs de grammaire, fautes d’orthographe) sont en réalité liées à un problème de mémorisation. Avant de s’entraîner en orthographe, il est important d’identifier ses difficultés personnelles. Pour progresser, vous devez identifier le domaine dans lequel vous êtes les plus en difficulté (orthographe ou grammaire).

2. Un entraînement indispensable

Maintenant que vous en savez davantage au sujet de l’origine de vos problèmes, place à la phase active ! Comme un sportif, vous devrez vous entraîner sérieusement et de manière régulière. En vous astreignant à une telle discipline de travail, vous maximiserez vos chances de vous améliorer rapidement. Bien sûr, pour éviter de tomber dans une certaine monotonie, n’hésitez pas à varier les exercices !

3. Lire beaucoup

Vous ne le savez peut-être pas encore mais la lecture reste probablement votre meilleur allié pour améliorer vos capacités en orthographe. En lisant de manière régulière, votre cerveau visualisera un nombre important de mots. Sans même vous en rendre compte, il retiendra la syntaxe des phrases et l’orthographe de chacun d’entre eux. Vous en profiterez même pour enrichir votre vocabulaire. Plus intéressant qu’un cours de français, n’est-ce pas ? Vous n’aimez pas lire de longs romans ? Pas de panique, cette méthode donne aussi d’excellents résultats chez les lecteurs de bandes dessinées et de magazines !

4. Consulter un dictionnaire au moindre doute

Connaissez-vous un meilleur outil que le dictionnaire pour s’assurer de la bonne application des règles d’orthographe ou pour vérifier la grammaire ? Lui seul peut vous apporter une réponse fiable et documentée à toutes vos interrogations concernant l’écriture d’un ou plusieurs mots. Le dictionnaire s’est modernisé au fil du temps. S’il reste toujours disponible en version papier, on trouve désormais aussi des versions numériques qui séduisent les nouvelles générations par leur simplicité d’usage.

5. Les certifications

Certains ont besoin de but à atteindre pour se motiver. Si c’est aussi votre cas, intéressez-vous à la certification en orthographe. Il s’agit d’un diplôme, reconnu dans le monde scolaire et professionnel. De telles formations spécifiques sont accessibles à tous. Pour faire acte de candidature à l’examen, il suffit de vous inscrire en ligne auprès des organismes spécialisés. Vous devrez également vous acquitter du paiement de droits d’entrée. Comptez au minimum une cinquantaine d’euros pour cela. Chaque certification propose son propre type d’examen. Dans la plupart des cas, ce dernier se compose d’un QCM (questionnaire à choix multiples) et d’une dictée à la difficulté variable. Il est possible de vous exercer au préalable en accédant aux modules payant en ligne conçus à cet effet.

6. Traquez les fautes !

Vous devez rédiger une lettre de motivation afin de postuler à un nouvel emploi ? Vous avez un mail important à adresser à votre directeur ? Portez alors une grande attention à la relecture. N’hésitez surtout pas à relire plusieurs le document en question. La première lecture se concentrera essentiellement sur le style du texte, la deuxième servira à mettre en évidence les fautes d’orthographe, les suivantes s’assureront du bon usage de la grammaire et des ponctuations. Bien entendu, une relecture globale s’impose à la fin de ce processus.

7. Faites preuve de malice

Vous butez sur l’écriture d’un mot ? Vous craignez de faire une faute d’accord dans une phrase ? Plutôt que d’affronter directement l’obstacle et prendre le risque de faire une erreur, préférez au contraire le contourner ! La langue française est en effet suffisamment riche pour vous permettre d’utiliser un synonyme ou une tournure de phrase différente sans pour autant changer le sens de ce que vouliez exprimer. Cette astuce est relativement simple à mettre en application et est largement utilisée. Apprenez à en faire un véritable réflexe !