Un déménagement demande du temps et de l’énergie. Il peut aussi, dans certains cas, être une expérience stressante, non seulement en raison du travail que cela implique, mais aussi en raison du changement auquel il faut se préparer. Il existe cependant des moyens de rendre l’expérience du déménagement moins traumatisante et plus facile.

Conseils pour un déménagement sans stress

Pour vous conseiller au mieux, nous avons demandé l’avis autorisé d’une société spécialisée dans le déménagement.

Le premier conseil est de commencer les préparatifs à l’avance afin d’optimiser le temps et l’énergie. Avant de commencer à déménager, il est important de s’occuper des branchements (eau, électricité, gaz, téléphone, etc.) : déconnecter les anciens branchements et en ouvrir de nouveaux n’est pas une opération rapide.

Une fois le problème des services publics résolu, il est important de faire un tri des objets, des vêtements, des meubles et de toute autre chose. Un déménagement implique un changement et représente une bonne occasion de se débarrasser de tous ces objets que nous n’avons pas utilisés depuis longtemps. Cela vous permettra également d’économiser de l’énergie et surtout de l’argent.

La troisième étape, celle de l’emballage, est la plus délicate et nécessite de la méthode. Pour éviter de vous retrouver dans le chaos une fois arrivé dans votre nouveau foyer, il est important d’avoir encadré en suivant une logique.

Une bonne idée est d’associer une couleur à chaque pièce afin qu’une fois dans la nouvelle maison, le tri des colis soit plus rapide. D’autres conseils concernant la phase d’emballage sont : numérotez les boîtes (pour vous assurer qu’à l’arrivée vous n’en avez pas oublié), écrivez le contenu sur la boîte et la boîte une pièce à la fois.

Emballage, nos petits conseils

Quant à l’emballage proprement dit, il est conseillé :

Utiliser des emballages de la bonne taille

Protéger les objets les plus délicats avec du papier à bulles ou du papier d’emballage

Mettez les objets lourds dans de petites boîtes, laissez des emballages plus grands pour les choses plus légères (oreillers, draps, etc.).

Veillez à répartir judicieusement les objets dans les boîtes

Utiliser des boîtes de rangement pour suspendre les vêtements

Le poids des boîtes doit être compris entre 15 et 20 kg.

Stocker les photos et les cadres dans de grandes boîtes, à la verticale et enveloppées de matériel d’emballage

Scellez bien chaque boîte avec du ruban adhésif

Ne traînez pas les boîtes sur le parquet !

Créer un inventaire

En planifiant la phase d’emballage, vous gagnerez du temps et en suivant ces petits trucs, vous éviterez de mauvaises surprises à votre arrivée dans votre nouvelle maison.

Une fois que tout le matériel est emballé, il ne vous reste plus qu’à choisir si vous voulez faire appel à des entreprises spécialisées dans les déménagements ou si vous voulez tout faire vous-même, peut-être avec l’aide de quelques amis.

Déménager avec de jeunes enfants

Changer de maison est un grand changement pour les adultes, imaginez pour un enfant qui voit la continuité et les habitudes qui lui donnent une faille de sécurité. Le déménagement est une expérience qui implique des émotions contradictoires (enthousiasme, stress, joie, inquiétude, etc.) qui peuvent affecter les enfants.

Quelles mesures pouvons-nous prendre pour rendre le déménagement d’un enfant le moins traumatisant possible ?

Pour faciliter le changement, il est important d’aborder le sujet à l’avance et d’expliquer à l’enfant, par exemple, comment sera l’agencement de la nouvelle maison, comment sera sa chambre, quels seront les avantages, les raisons du changement et, peut-être, de l’emmener voir la maison avant de déménager, afin qu’il puisse se familiariser avec le nouvel environnement. En bref, il faut impliquer l’enfant autant que possible.

Une fois que le déménagement a eu lieu, il est bon que la chambre du bébé et toutes ses affaires soient prêtes et disponibles lorsqu’il entre. Il s’agit de donner une continuité à ses habitudes et de faire en sorte qu’il trouve immédiatement ses repères habituels. Autant le changement apporte des aspects positifs, autant il est important de ne pas perturber la chambre de l’enfant.

Pour faciliter cette opération, et permettre à l’enfant de trouver sa chambre prête, si vous en avez la possibilité, le meilleur choix est de lui confier à ses grands-parents pour quelques jours. Vous l’empêcherez ainsi d’assister au démantèlement de sa chambre, une expérience qui pourrait être déstabilisante.

Une fois dans la nouvelle maison, il est essentiel d’être compréhensif avec l’enfant, surtout si vous le voyez tendu ou plus capricieux. Dans ces cas, il est important de donner confiance aux enfants.

Un autre aspect à garder à l’esprit est d’essayer de rétablir les anciennes habitudes (horaires et rythmes de sommeil, d’alimentation et d’activités principales) le plus tôt possible.

En général, il est important que l’enfant continue à avoir ses propres points de référence et que ses habitudes ne soient pas modifiées : de cette façon, le déménagement dans le nouveau foyer sera moins traumatisant.