Le sommeil est une partie importante de notre vie, car les processus de régénération physique et mentale ont lieu pendant cette période. Pour se sentir suffisamment détendu et efficace, un sommeil réparateur est particulièrement nécessaire. Par ailleurs, sachez que le sommeil et l’éveil sont déterminés par notre horloge interne. Ils sont contrôlés par la lumière le matin et l’obscurité le soir ou pendant la nuit, et influencent les réactions physiques. En outre, la pression naturelle du sommeil, c’est-à-dire la fatigue physique accumulée pendant la journée, est également importante. Les gènes jouent également un rôle, car ils sont à la base de la structure du sommeil : lève-tôt ou lève-tard, alouette ou oiseau de nuit.

Dormir n’est pas un luxe superflu, mais vital

En outre, le temps que nous vivons a une influence sur l’importance du sommeil. Dans notre société axée sur les réalisations, l’activité et l’efficacité sont au premier plan de la vie quotidienne. Nous devons constamment être disponibles et souvent nous ne pouvons pas nous déconnecter. C’est pourquoi, de nombreuses personnes raccourcissent leur nuit de repos et réduisent également leur phase de régénération, toutefois le sommeil est une phase de recharge de la batterie pour notre corps. Un sommeil bon et suffisant n’est donc pas superflu ou surfait, mais une condition préalable importante pour le bien-être et la performance pendant la journée.

Vous avez peut-être eu connaissance de l’existence de Nemuri-Neko : le chat qui dort comme symbole du sommeil. Il s’agit d’une célèbre sculpture de temple japonais. Le chat qui dort symbolise la détente et le calme, et doit donner au spectateur un équilibre intérieur. En conséquence, une forme particulière de sommeil est encore cultivée au Japon aujourd’hui : dans les “inemuri”, la “sieste”, de nombreux Japonais

L’alimentation influence le sommeil

Le fait de dormir la nuit en étant détendu et de se lever frais le matin peut également dépendre de notre alimentation. Effectivement, certains aliments activent notre organisme, stimulent la circulation et peuvent ainsi nuire à la qualité du sommeil. Il s’agit, par exemple, des boissons caféinées comme le café. Même les gros repas du soir, difficiles à digérer, ne sont pas vraiment propices au sommeil, car le foie et la vésicule biliaire, l’estomac et les intestins doivent travailler dur. Cependant, il y a des nutriments et des substances végétales qui peuvent contribuer à un sommeil réparateur.

Nutriments pour le sommeil

S’il est difficile de trouver un sommeil réparateur dans certaines situations, une combinaison judicieuse de nutriments et d’extraits de plantes peut apporter un soutien ciblé à l’organisme. La vitamine B6, la niacine et le magnésium contribuent à une fonction mentale normale et au fonctionnement normal du système nerveux. L’acide aminé essentiel tryptophane est converti en sérotonine et mélatonine dans le métabolisme cérébral. La glycine est également un acide aminé et une importante substance messagère du système nerveux.

Conseils pour votre sommeil

  • Les habitudes alimentaires et de consommation d’alcool influencent la qualité de votre sommeil

Si vous voulez bien vous endormir, vous devez éviter les boissons tonifiantes contenant de la caféine, comme le café, le cola ou le thé noir. Avec l’alcool, la retenue est également avantageuse, surtout avant d’aller au lit. En général, il est préférable pour le repos de la nuit que vous preniez votre dîner relativement tôt. Une petite collation est autorisée le soir, mais des repas somptueux et difficiles à digérer empêchent plutôt un sommeil réparateur.

  • Laisser la journée se terminer de manière détendue favorise une bonne nuit de repos

Si vous utilisez votre téléphone portable, tablette ou ordinateur portable tard dans la nuit ou si vous regardez la télévision, cela peut vous empêcher de vous endormir. Cela pourrait être dû, entre autres, à la lumière bleue de ces appareils. Sachez que nos yeux y sont particulièrement sensibles et la production de la mélatonine, “l’hormone du sommeil”, est donc altérée.

Il est préférable d’aller au lit lorsque vous êtes vraiment “prêt à vous coucher”. Il existe de nombreuses façons de se détendre avant d’aller au lit : écouter de la musique, faire des exercices de relaxation ou discuter avec son partenaire. Un bain relaxant ou une bouillotte pour les pieds froids peuvent également être utiles.

  • Les facteurs de bien-être font de votre chambre un temple de la détente

Idéalement, la chambre doit être une oasis de paix et un lieu de sécurité. Elle ne doit pas servir de bureau ou de débarras. Assombrissez la chambre. L’incidence de la lumière pendant le sommeil peut perturber le rythme jour-nuit. Une température agréablement fraîche est également importante, donc aérez votre chambre avant d’aller vous coucher.

  • Les rituels du sommeil et le rythme du sommeil favorisent le sommeil

Pour se mettre dans l’ambiance du coucher, des rituels récurrents sont utiles. Un tel rituel de sommeil pourrait être, par exemple : profiter d’une boisson chaude apaisante ou terminer la journée par une musique douce. Se coucher régulièrement à la même heure et se lever à la même heure le matin peut aider à trouver un rythme de sommeil.