Investir dans un fonds d’assurance spécialisé au Luxembourg : les avantages

fonds d'assurance

Publié le : 15 juin 20236 mins de lecture

Le fonds d’assurance vie spécialisé (FAS) au Luxembourg attire de plus en plus d’investisseurs au sein de l’Union européenne. Dans le lot, les Français occupent la première place. Ces contrats se montrent en effet très intéressants. Ils s’assimilent au FID (ou Fonds Interne Dédié), mais offrent beaucoup plus de flexibilité en ce qui concerne la gestion des fonds. Quels sont alors les avantages proposés par les FAS ? Cet article vous donne les informations relatives à cette question.

La flexibilité offerte par un FAS

Le fonds d’assurance spécialisé est l’un des contrats les plus flexibles proposés par les compagnies d’assurance vie au Luxembourg. Il offre en réalité diverses possibilités aux investisseurs qui peuvent aussi bien opter pour une pluralité d’actifs tout en ayant accès à moult stratégies d’investissements. Ces derniers peuvent donc introduire des fonds et titres vifs tels que les actifs et obligations dans leurs portefeuilles. Mais ils peuvent aussi compter sur des actifs non liquides comme le private equity ou l’immobilier pour rendre le placement plus intéressant.

En dehors de cela, comme dit plus haut, le choix d’un FAS pour investir dans l’assurance vie au Luxembourg n’implique pas d’associer un gestionnaire discrétionnaire à son projet. Cela dit, l’épargnant est libre de définir lui-même son plan d’épargne. Et pour ce faire, ce dernier dispose aussi d’une double possibilité. Il peut opter pour la stratégie « buy and hold ». Celle-ci implique d’acquérir des actifs et de les conserver pendant une période bien déterminée en vue d’espérer des plus-values.

Mais l’assuré peut toujours choisir d’évoluer avec la stratégie Advisory. Il s’agit en effet d’une solution adaptée aux personnes qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement spécifique dans le cadre de leurs placements. Ils peuvent ainsi compter sur l’appui d’un conseiller CIF. Celui-ci ne prend pas la gestion du portefeuille, mais étudie les opportunités du marché pour permettre à l’assuré de tirer le meilleur profit de son investissement.

La sécurité financière proposée par les contrats luxembourgeois

Si vous recherchez une solution d’épargne sécurisée en dehors de la France, le fonds d’assurance spécialisé luxembourgeois représente une excellente option. Le cadre juridique du Grand-Duché de Luxembourg offre en fait une sécurité optimale aux investisseurs, mieux qu’au sein de l’Hexagone. Ceux-ci sont en effet couverts par le triangle de sécurité qui est le régime de protection unique en vigueur au sein du pays. Ce régime exige qu’un accord tripartite de dépôt soit établi entre :

  • Les compagnies d’assurance ;
  • Les banques dépositaires ;
  • L’Autorité de régulation du pays.

Il met aussi en œuvre un système de cloisonnement des actifs. Cela dit, les assureurs sont tenus de déposer les placements de leurs clients séparément des autres engagements qui sont les leurs, notamment les actifs des actionnaires et autres créanciers.

Au Luxembourg, la législation stipule par ailleurs que tous les investisseurs sont des créanciers privilégiés, donc de premier ordre. Il faut savoir qu’en cas de faillite de l’assureur, les épargnants qui bénéficient de ce titre sont remboursés en priorité. En dehors de cela, les FAS de l’assurance vie du Luxembourg bénéficient d’une garantie illimitée. Cela dit, à la vente des biens immobiliers de l’assureur, si les fonds récoltés sont insuffisants, le pouvoir public peut intervenir pour rembourser les épargnants. Allez sur baloise-life.com pour en apprendre plus.

La disponibilité des fonds investis à tout moment

Avec la loi Sapin 2 en France, il peut devenir difficile d’accéder à vos fonds si des menaces systémiques pèsent sur les assureurs ou en cas de hausse trop rapide des taux d’intérêt. Dans l’un ou l’autre de ces cas, le Haut-Commissariat de Stabilité Financière (HCF) peut s’appuyer sur la précédente loi pour geler ou limiter les retraits dans les contrats d’assurance vie. Ceci n’avantage pas les assurés, car ceux-ci peuvent ainsi perdre leur patrimoine.

Mais la réalité au Luxembourg est toute autre. Rien ne vous empêche de retirer vos sous. Mieux, vous pouvez y accéder quand vous le souhaitez. Toutefois, lorsque vous allez au Luxembourg, il faut éviter de vous affilier aux filiales françaises qui proposent des contrats d’assurance vie. Celles-ci peuvent en effet être concernées par les dispositions de la loi Sapin 2.

La fiscalité intéressante offerte par les FAS du Luxembourg

Lorsque vous choisissez d’investir dans un contrat luxembourgeois, la fiscalité appliquée est celle de votre pays de résidence durant toute la durée de vie du contrat d’assurance. Pour les Français, la fiscalité sera ainsi la même pour des FAS comme s’ils détenaient un contrat en France. Cela dit, ils sont exonérés de taxe pendant la durée de constitution de l’épargne. La fiscalité est donc appliquée juste en cas de retrait, et ceci suivant un rapport capital/plus-value en fonction du montant retiré.

Après 8 années de détention, l’impôt prélevé sur le capital constitué est en outre réduit, plus précisément à 7,50 % ou 12,8 %. Les assurés bénéficient en réalité d’un allègement du point de vue fiscal à partir de 8 ans après la souscription au contrat, mais aussi d’un abattement annuel sur les intérêts. Celui-ci est de 4 800 euros ou de 9 200 euros selon que l’assuré est célibataire ou en couple. Les avantages sont aussi intéressants en ce qui concerne la fiscalité successorale.

Plan du site