Vous assemblez un nouvel ordinateur, vous avez pris des décisions concernant le secteur audio et une question vous assaille : dois-je me contenter de la carte son intégrée ou dois-je en acheter une dédiée ? Après tout, chaque solution a ses avantages, mais il est clair qu’avec une carte son dédiée, qu’elle soit interne ou externe, vous aurez une plus grande polyvalence, souvent une meilleure qualité sonore, et la possibilité d’obtenir des fonctions non disponibles dans les cartes son intégrées les plus simples.

Si une carte son intégrée à la carte mère peut généralement être plus que bonne pour écouter de la musique, une carte son de qualité avec de nombreux ports et des solutions de connectivité est souvent essentielle pour enregistrer de la musique ou du son, surtout si vous avez des besoins professionnels ou semi-professionnels. C’est précisément la raison pour laquelle le choix d’une carte son peut devenir une question très sensible.

Carte son, à quoi ça sert

Il y a plusieurs années, il n’était pas si facile de trouver des cartes mères avec une carte son intégrée, et quand elles l’étaient, la qualité de ces composants était très faible. En effet, les premières cartes son intégrées n’avaient que des fonctions essentielles, avaient une latence évidente et reproduisaient souvent des interférences dues à la proximité des autres composants électroniques à l’intérieur du boîtier du PC. Aujourd’hui, il est très difficile de trouver une carte mère sans carte son intégrée, mais dans certaines circonstances, il est toujours judicieux d’en acheter une dédiée.

Quand cela a-t-il un sens ? Par exemple, lorsqu’il est nécessaire d’enregistrer de l’audio de qualité professionnelle ; de plus, une carte son dédiée a souvent des composants de meilleure qualité que ceux intégrés et, par conséquent, permet une meilleure qualité sonore : si vous avez un système audio de qualité ou une paire d’écouteurs onéreuse, combinez-les avec une carte son qui peut garantir une bonne qualité sonore.

Enfin, si vous jouez souvent, pensez à acheter une bonne carte son de jeu, spécialement pour les jeux vidéo. Ces derniers se distinguent généralement par leur faible latence en lecture et en enregistrement, leur prise en charge audio multicanal (soit via le numérique, c’est-à-dire avec des ports RCA ou S/PDIF, soit via l’analogique, avec des ports mini-jack), leurs capacités de traitement du son en temps réel et de nombreuses autres caractéristiques spécifiques aux jeux vidéo.

Il existe aussi des cartes son pour les musiciens, utiles pour connecter un ou plusieurs instruments à un PC, un iPhone ou un iPad, ou pour enregistrer la voix à partir d’un microphone de haute qualité. Ils sont presque toujours externes en raison de la nécessité de mettre en œuvre de grands ports ou connecteurs, et peuvent offrir des amplificateurs de casque ou des préamplificateurs de microphone selon les besoins.

Carte son intégrée

Avant de passer aux caractéristiques qui identifient les qualités d’une carte son, vous devez faire le choix du format : en plus des cartes son intégrées, qui sont présentes dans la carte son, il existe en fait deux autres types de cartes son que vous pouvez acheter séparément : interne et externe. Il vous est rappellé d’ailleurs qu’une carte son dédiée n’entre pas en conflit avec celle intégrée dans la carte mère, vous pouvez donc en installer une même si elle est déjà “standard” dans votre ordinateur.

Les cartes son internes sont installées à l’intérieur de l’ordinateur et se connectent directement à la carte mère par un emplacement PCI Express. Les cartes son avec l’ancien slot PCI étaient également populaires dans le passé, mais aujourd’hui, il est très difficile de trouver ces modèles sur le marché. Les cartes son internes peuvent offrir une très bonne qualité sonore, avec l’inconvénient de devoir ouvrir le boîtier pour la toute première installation. De plus, l’emplacement des ports, une fois installés, n’est pas très pratique (à l’arrière du boîtier), surtout s’ils n’ont pas de panneau dédié pour se connecter au panneau avant du PC.

Les cartes son externes n’étaient pas très courantes dans le passé, notamment parce que les premières versions de la norme USB n’étaient pas très polyvalentes. De nos jours, cependant, les cartes son externes sont très populaires et abordables : vous pouvez les placer n’importe où sur votre bureau, vous pouvez gérer les ports et les paramètres de base directement depuis le panneau de contrôle, et elles ne doivent pas faire de compromis sur la qualité. Les plus courantes utilisent la norme USB pour se connecter au PC et n’ont souvent pas besoin d’alimentation électrique externe, alors que dans le passé les cartes son FireWire étaient populaires (aujourd’hui elles sont rares et nécessitent une alimentation électrique externe). Un standard qui gagne en popularité ces dernières années est le Thunderbolt, qui est déjà très populaire sur les ordinateurs Apple. Certaines cartes son externes sont également compatibles avec l’iPhone et l’iPad : vérifiez si elles disposent d’un port MFi (Made for iPhone).

Caractéristiques

Les cartes son internes et externes utilisent les mêmes “règles” en ce qui concerne les caractéristiques et les fonctions présentes : en bref, elles ont les mêmes puces, elles peuvent avoir les mêmes ports, et elles peuvent offrir les mêmes caractéristiques de qualité. Ce qui change, en gros, c’est l’interface utilisée pour la connexion à l’ordinateur et le fait que les externes sont proposés avec un châssis externe couvrant les composants. Voici les conditions que vous devez connaître avant de les acheter.

Chaînes et son surround

Les cartes son que vous trouvez sur le marché aujourd’hui peuvent avoir la capacité de jouer deux canaux ou plus en même temps : dans le premier cas, elles peuvent donc gérer la lecture audio stéréo, dans le second cas, elles prennent en charge la lecture audio multicanal.

Il n’y a pas de meilleure approche que l’autre : généralement, les cartes son stéréo offrent des composants mieux conçus et une qualité sonore supérieure, tandis que les cartes son multicanaux sont conçues pour le divertissement. Les premiers sont meilleurs pour écouter de la musique ou enregistrer de la musique, les seconds – au contraire – pour les jeux vidéo ou les films.

Les cartes son multicanaux peuvent prendre en charge six ou huit canaux, dans les cas les plus courants. Ils s’appuient sur des normes industrielles établies : 5.1, par exemple, indique la présence de cinq canaux de position (deux canaux avant, deux canaux arrière et un canal central avant) plus un canal dédié pour les basses fréquences (LFE, Low Frequency Effects) ; 7.1 indique plutôt la présence de sept canaux de position (les mêmes qu’avant plus deux canaux latéraux surround) et un canal dédié pour les basses fréquences.

CAD et résolution

Le DAC, ou plutôt le convertisseur numérique-analogique, est la puce principale d’une carte son. On pourrait l’appeler son cœur. En fait, la carte son ne fait que transformer le signal audio généré par le PC, qui est numérique, en un signal analogique que les écouteurs et les haut-parleurs peuvent transformer en sons ou en mélodies. Le DAC est le composant qui intervient le plus dans la qualité finale de la sortie audio, et les cartes son de meilleure qualité pourraient avoir un DAC dédié pour chaque canal.

Chaque enregistrement musical est réalisé selon les normes du marché, qui en déterminent la qualité. Par exemple, pour les CD, un taux d’échantillonnage de 44.100Hz (Hertz, c’est-à-dire le nombre d’échantillons par seconde) avec une résolution de 16 bits a été choisi (c’est-à-dire que chaque échantillon est de 16 bits de large), mais cela n’enlève rien au fait que certains enregistrements sur d’autres formats numériques peuvent aller plus loin.

Aujourd’hui, les cartes son peuvent également prendre en charge la norme 192 kHz et 24 bits, en l’exploitant à la fois avec les fichiers compatibles et ceux enregistrés à une résolution plus faible. L’opération qui consiste à améliorer artificiellement la qualité de l’audio enregistré s’appelle le suréchantillonnage, mais n’attendez pas de miracles !

Rapport signal/bruit (SNR)

Les meilleures cartes son devraient également offrir un rapport signal/bruit élevé. Qu’est-ce que c’est ? Aussi souvent appelée SNR et exprimée en dB (décibels), cette unité de grandeur est utilisée pour indiquer le rapport entre la tension du signal de sortie et la tension de sortie produite par les différentes composantes du bruit.

Idéalement, un signal parfait devrait transmettre ce qui est émis par la source de la même manière, cependant, il est inévitable d’obtenir une altération minimale qui est transmise sous forme de bruit dans le son. Les meilleures cartes son ont un SNR de plus de 100dB, ce qui indique – en bref – que le bruit n’est perceptible qu’à des volumes d’écoute extrêmement élevés.

Latence

La latence est un aspect qui devrait vous intéresser tout particulièrement si vous avez besoin d’une carte son pour l’enregistrement de musique et ce que l’on appelle l’enregistrement à domicile. Il est promu sur des modèles professionnels pour indiquer le délai entre la saisie générée par l’utilisateur (par exemple, la voix ou l’instrument) et l’enregistrement réussi par le système.

Une latence de plus de quelques millisecondes peut en effet compromettre la performance de l’artiste : imaginez que vous jouez d’une guitare électrique et que vous entendez le traitement audio (par exemple l’application d’un effet) avec un retard de quelques instants. Jouer de l’instrument pourrait même devenir impossible ! Si vous êtes un professionnel, recherchez les modèles à latence zéro.

Porte

La porte est un aspect fondamental, tant pour les professionnels que pour les utilisateurs traditionnels. Tout d’abord, il convient de distinguer les portes entrantes (ou portes d’entrée) des portes sortantes. Les premiers, également appelés ports, servent à envoyer un signal de l’environnement extérieur vers le PC, puis permettent de connecter un microphone ou un instrument et de réaliser un enregistrement. Les seconds servent à envoyer un signal traité par l’ordinateur vers l’extérieur par l’intermédiaire d’un dispositif de lecture (système audio, table de mixage, casque). Les cartes son professionnelles disposent d’une multitude de ports d’entrée et de ports de sortie multicanaux.

Dans les cartes son grand public, vous trouverez presque toujours une surabondance de prises audio de 3,5 mm, des ports analogiques qui peuvent être utilisés à la fois en (entrée ligne) et en (sortie ligne), de sorte qu’il y aura des ports dédiés aux casques/systèmes sonores et aux microphones qui semblent identiques. Mais attention ! Il est évident que vous ne pouvez pas connecter des écouteurs dans le même port de microphone : même s’ils sont identiques, chaque port d’une carte son a sa propre fonction spécifique.

Les prises audio sont également utilisées pour connecter des systèmes multicanaux, si vous optez pour une connexion analogique (généralement pratique avec les jeux vidéo). La prise audio est généralement un connecteur de type stéréo, elle supporte donc deux canaux : dans les cartes son 5.1, vous aurez un port pour les deux avant, un pour les deux arrière et un autre pour le canal central et le canal LFE.

En outre, vous pouvez trouver des ports RCA avec connecteur coaxial, également analogiques et conçus dans le même but que la prise audio. Dans le passé, ils étaient largement utilisés en audio, mais ils ne sont pas faciles à trouver sur les cartes son modernes. Le port S/PDIF (Sony/Philips Digital Interface Format) est une norme numérique extrêmement populaire, qui utilise un câble optique. Il est largement utilisé pour connecter des systèmes de divertissement multicanaux.

En ce qui concerne le domaine professionnel, outre les connecteurs, vous disposez d’autres systèmes : par exemple le port MIC ou XLR, pour la connexion analogique d’un microphone ; le port MIDI, pour la connexion d’instruments électroniques ou de claviers et le port TDIF (très utile pour les DJ par exemple), qui permet de gérer jusqu’à huit pistes avec un seul câble.

Fonctions et compatibilité

Les cartes son sont livrées avec un pilote et une suite de logiciels qui vous permettent d’interagir profondément avec la lecture et l’enregistrement audio de votre système. Le logiciel peut contenir, par exemple, un égaliseur, un programme de gestion des effets surround et de traitement environnemental de tout l’audio sortant du système connecté, ou il peut gérer l’upsampling (amélioration de la qualité audio par un traitement en temps réel). Si vous avez besoin de fonctions spécifiques, jetez un coup d’œil à ceci.

Les pilotes, en revanche, interviennent de manière plus approfondie et représentent non seulement l’interface entre le matériel et le système d’exploitation avec tous les logiciels utilisés, mais peuvent également garantir le support de certaines fonctions. Les logiciels et les pilotes doivent bien sûr être compatibles avec le système d’exploitation utilisé sur l’ordinateur. Vérifiez donc toujours la compatibilité de la carte son avec Windows si vous utilisez un PC Windows, ou avec macOS ou Linux si vous utilisez un ordinateur avec ces systèmes d’exploitation.

Quelles cartes son acheter

Maintenant que vous avez des idées claires, voyez les meilleures cartes son que vous pouvez trouver sur le marché à l’heure actuelle. Comme d’habitude, vous allez voir tout d’abord les meilleures cartes son bon marché, puis les cartes son de milieu de gamme et enfin les cartes son haut de gamme les plus pratiques pour le moment.

Cartes son au meilleur prix (jusqu’à 60€)

Carte son Docooler 5.1

Cette carte son PCI Express prend en charge l’audio multicanal au format 5.1 et est également compatible avec les anciens systèmes d’exploitation Microsoft (tels que Windows XP et Windows 7). Il s’agit d’une carte son assez polyvalente, capable de connecter un système de son multicanal via l’analogique. Faites attention à la compatibilité : avec certains ordinateurs, seuls les deux canaux stéréo frontaux peuvent fonctionner.

Behringer U-Phoria UM2 2×2

Le Behringer U-Phoria UM2 2×2 est peu coûteux et est une carte son conçue principalement pour ceux qui ont besoin de faire des enregistrements au microphone. Il dispose de deux interfaces audio USB à 48 kHz et offre deux entrées à faible latence et deux sorties à faible latence pour MacOS et Windows. Il contient un préamplificateur de microphone Xenix alimenté en 48V, et se connecte au PC via USB. Un bon modèle pour commencer avec l’enregistrement à domicile et faire des enregistrements semi-professionnels.

Sound Blaster créatif Audigy FX

La Sound Blaster Audigy FX de Creative est la carte son à recommander si vous avez besoin d’activer l’audio sur un ordinateur sans carte son intégrée ou avec une carte son intégrée de mauvaise qualité. Il offre deux lignes d’entrée, l’une dédiée au microphone, et prend en charge les systèmes 5.1 à connecter par voie analogique. Le profil est bas, de sorte qu’il peut être installé même sur de petits systèmes, et il y a un support 24 bits avec une fréquence d’échantillonnage de 192 kHz.

Asus Xonar Dg

L’Asus Xonar Dg est une carte son d’entrée de gamme avec un emplacement PCI. Peu de cartes son utilisent cette interface aujourd’hui, mais si vous en cherchez une, c’est un modèle très fiable. Il met en œuvre un préamplificateur pour casque, trois modes sonores dont un dédié aux jeux vidéo, la prise en charge du Dolby Headphones pour l’audio positionnel dans les casques et un moteur dédié pour permettre des effets sonores tridimensionnels avec traitement en temps réel.

Asus Xonar SE 5.1

Il s’agit également d’une carte son interne, mais qui utilise une interface plus moderne. Il dispose notamment d’un emplacement PCI Express compatible avec les systèmes les plus modernes, et est également livré avec un support pour l’installation sur des PC dotés de ports d’extension de faible encombrement. En plus des ports analogiques habituels, il dispose également d’un port S/PDIF pour la connexion à un système avec connexion numérique.

Asus Xonar U5

Une autre carte vidéo bon marché conçue pour les besoins de base. L’Asus Xonar U5 est une carte son compacte qui s’interface avec votre PC via USB. Il prend en charge un taux d’échantillonnage maximal de 192 kHz avec une résolution de 24 bits et offre un rapport signal/bruit de 104 dB. Parmi les ports, vous avez également un S/PDIF numérique (avec connecteur coaxial) et un préamplificateur de casque.

Alesis Core 1

L’Alesis Core 1 est également une carte son USB compacte, mais elle s’adresse davantage à ceux qui ont besoin d’enregistrer plutôt que de simplement lire. Vous pouvez connecter un instrument ou un microphone à cette carte, avec la possibilité d’enregistrer à une résolution audio de 24 bits et une fréquence d’échantillonnage de 48 kHz. Grâce à un commutateur matériel, vous pouvez également passer de la ligne à la guitare, ce qui vous permet de modifier l’impédance en fonction du type d’instrument connecté.

ASUS Xonar AE

Si vous avez un système de sonorisation 7.1, ou si vous voulez simplement une carte son de bonne qualité sans trop dépenser, le ASUS Xonar AE est peut-être le modèle qui vous convient. Il offre cinq connecteurs de sortie de ligne pour huit canaux (7.1) et un casque, et deux connecteurs d’entrée de ligne pour le microphone. Il dispose également d’un port S/PDIF pour la connexion d’un système via une connexion numérique. Il se connecte en interne via un emplacement PCI Express.

Meilleures cartes son de milieu de gamme (de 60€ à 200€)

Creative SBX Pro Studio v3

Une excellente carte son pour les besoins de la lecture audio, dans une coque de taille compacte. Le Creative SBX Pro Studio v3 possède plusieurs types de connecteurs : deux connecteurs RCA pour la façade avant stéréo, deux mini-jacks pour les canaux arrière et central/LFE, et même un port S/PDIF pour la connexion numérique. Il y a également un port pour les écouteurs et deux entrées de ligne, dont une est dédiée au microphone. Il existe également un support pour le Dolby Digital Live et une télécommande pour contrôler les fonctions de base à distance.

Centre M-Track de M-Audio

Le M-Track Hub de M-Audio est une carte son assez peu coûteuse pour les besoins professionnels. Il se connecte au système par USB et offre plusieurs types de ports pour connecter des périphériques, dont le port USB MIDI 24 bits. Il est configuré comme une interface pour le contrôle des signaux et s’adresse à ceux qui travaillent avec l’audio. Il dispose également de deux sorties symétriques 1/4″ et peut également être connecté à l’iPhone et à l’iPad. Le bouton dédié vous permet de régler le volume de sortie au casque.

Creative Sound Blaster Z

La Creative Sound Blaster Z est une carte son destinée aux joueurs, et est vendue avec ou sans module de contrôle externe, qui est utilisé pour la gestion du volume ou pour augmenter la connectivité. Il utilise un processeur audio dédié Sound Core3D conçu pour accélérer les effets de SBX Studio Pro sans surcharger le processeur du système, améliorant ainsi les performances sonores des jeux vidéo (et autres). Se connecte à votre ordinateur via le port PCI Express. L’amplificateur intégré supporte des casques d’une impédance allant jusqu’à 600Ohm.

Presonus AudioBox iOne

La Presonus AudioBox iOne est une carte son USB semi-professionnelle conçue pour être connectée à un PC ou un iPad. Il comporte un préamplificateur de microphone 48V, une entrée d’instrument à haute impédance (vous pouvez connecter une guitare ou une basse, par exemple) et deux sorties symétriques. Il y a également une sortie casque pour écouter votre enregistrement. Entre les ports, vous avez deux prises stéréo, une USB MFi (pour la connexion de l’iPhone et de l’iPad) et une USB 2.0 pour la connexion du PC.

L’étoile de jeu d’Asus s’élève

Une excellente carte son pour PC, surtout pour les joueurs. Asus Gaming Strix Soar offre une sortie avec un rapport signal/bruit de 116dB, la prise en charge des fonctions SonicStudio pour avoir un contrôle complet sur les paramètres sonores et le mode Sonic Pro Radar qui vous permet de localiser l’emplacement exact des sons du jeu. Il y a un amplificateur de casque avec une impédance maximale de 600Ohm sur le tableau. Il prend en charge jusqu’à 7,1 canaux.

Creative Sound Blaster E5

La Creative Sound Blaster E5 est une autre carte son de bonne qualité avec amplificateur de casque portable, capable de supporter des modèles avec une impédance maximale de 600Ohm. Ce modèle fonctionne avec les Mac et peut également être utilisé avec les appareils iOS, offrant un rapport signal/bruit de 120dB avec une fréquence d’échantillonnage de 192kHz et une résolution allant jusqu’à 24 bits. Une batterie de 3 200 mAh est également intégrée à cette carte son, ce qui permet d’utiliser l’appareil jusqu’à 8 heures lorsqu’il est connecté à la source via Bluetooth.

Creative Sound BlasterX AE-5

Le fait que cette carte vidéo soit un jeu peut être compris grâce aux LED RGB personnalisables intégrées. Le Creative Sound BlasterX AE-5 appartient à la série Pro Gaming et dispose d’un DAC SABRE Ultra-class capable de prendre en charge l’audio haute résolution pour les jeux. Il dispose d’un amplificateur de casque et, grâce à l’application Scout 2.0, il peut montrer la présence d’ennemis dans l’environnement immédiat sur un écran radar. Le processeur intégré vous permet de traiter le son en temps réel, en l’améliorant avec des effets exclusifs. S/PDIF est également disponible sous forme de port.

Creative Sound BlasterX G6

La Creative Sound BlasterX G6 est une autre carte son pour les joueurs, cette fois en format externe, conçue pour les écouteurs. Il peut être utilisé non seulement pour les PC, mais aussi pour les consoles de dernière génération telles que la PlayStation 4, la Xbox One et le Nintendo Switch. Il prend en charge diverses fonctionnalités spécifiques aux jeux et peut être utilisé avec n’importe quel type de casque. Le DAC intégré peut également jouer avec une résolution de 32 bits et une fréquence d’échantillonnage de 384 kHz, tandis que le processeur intégré peut traiter l’audio en le virtualisant en 7.1.

Asus Gaming Strix Raid DLX

Retour aux modèles traditionnels avec le Asus Gaming Strix Raid DLX, une carte son interne avec interface PCI Express. Ce modèle moyen-haut de gamme offre différents types de connecteurs et un mode Raid qui peut être sélectionné en cliquant sur le panneau de contrôle externe. Le DAC peut offrir un rapport signal/bruit de 124dB, tandis que la carte dispose d’un amplificateur de casque capable de traiter des modèles jusqu’à 600Ohm. Cette carte son peut gérer jusqu’à 7,1 canaux, et un bouton dans le panneau de contrôle vous permet de passer rapidement des haut-parleurs aux écouteurs et de contrôler le volume.

Focusrite Scarlett 2i4 de 2nd Gen.

Le Focusrite Scarlett 2i4 de la 2e génération appartient à une famille de cartes son professionnelles. Vous trouverez ici deux interfaces d’entrée et quatre interfaces de sortie, avec la possibilité de vous connecter à votre PC via un port USB. À l’intérieur, vous trouverez deux préamplificateurs de microphone, des ports d’entrée et de sortie MIDI, des connecteurs symétriques et asymétriques, et la possibilité de gérer des flux de résolution 24 bits avec des fréquences d’échantillonnage allant jusqu’à 192 kHz. Il est également possible de gérer le gain des ports d’enregistrement et le volume de sortie. Cette carte son se trouve également dans une version plus avancée, avec des interfaces plus intégrées.

Meilleures cartes son haut de gamme (200€ et plus)

Creative Sound Blaster AE-7

Si vous recherchez une carte son haut de gamme conçue pour fournir un son de haute qualité, en particulier avec du contenu multimédia, alors on vous suggère la Sound Blaster AE-7. Ce modèle offre des DAC haute résolution et un amplificateur de casque de haute qualité. Il prend également en charge l’audio multicanal 5.1 et 7.1, et le processeur SoundCore 3D assure le traitement audio en temps réel. Avec Dolby Digital Live et DTS Connect, vous pouvez également utiliser la connexion numérique avec les jeux vidéo sans perdre votre audio multicanal natif.

Asus Essence STX II

Carte son interne très particulière, qu’on vous conseille si vous aimez le son Hi-Fi et que vous avez un système de haute qualité. L’Asus Essence STX II est conçu pour ceux qui aiment écouter de la musique en stéréo, et qui veulent la qualité audio possible en stéréo. Il offre un rapport signal/bruit de 124dB, des condensateurs à faible chute et un amplificateur de casque de haut niveau avec une impédance allant jusqu’à 600Ohm. Les points de vue sont interchangeables à la convenance de l’utilisateur. Il existe également une version 7.1, ou plutôt la même carte est associée à une carte “fille” supplémentaire pour permettre les six canaux restants. Le meilleur pour ceux qui veulent profiter d’un son aussi proche que possible de l’original.

Creative Sound Blaster ZxR con scheda Dbpro

La Creative Sound Blaster ZxR est une carte son qui vise à offrir une grande qualité sonore avec des fonctionnalités multicanaux. Il met en œuvre le processeur Sound Core 3D pour améliorer la qualité du son grâce à un traitement calculé en interne, et dispose également d’un amplificateur de casque de haute qualité. Il s’agit d’une carte son avec des connexions uniquement analogiques mais, grâce à la carte fille Dbpro interconnectée, elle met également en œuvre des entrées et sorties numériques. Le Dolby Digital Live et DTS Connect sont pris en charge, pour la gestion de l’audio positionnel des jeux également en numérique, et la compatibilité ASIO permet d’enregistrer à très basse fréquence. Le rapport signal/bruit est de 124dB.

EVGA Nu Audio

Une carte son de haute qualité. L’EVGA Nu Audio prend également en charge l’éclairage par des LED RVB, et dispose d’op-amps qui peuvent être modifiés à la convenance de l’utilisateur en fonction de l’audio désiré. Parmi les ports disponibles, on trouve deux RCA analogiques, un port de prise casque, deux entrées (dont une dédiée au microphone) et un port S/PDIF optique. Cette carte son est réalisée en collaboration avec Audio Note, et nécessite une alimentation USB de la carte mère. L’interface utilisée est cependant PCI Express.

Audient iD22

A partir de là, vous passez aux modèles professionnels pour des enregistrements de haute qualité : l’Audient iD22 se connecte à l’ordinateur via USB et prend en charge 10 lignes d’entrée et 14 lignes de sortie. Il s’adresse aux musiciens ou aux professionnels de l’audio, avec une résolution allant jusqu’à 24 bits et une fréquence d’échantillonnage de 96 kHz. Les caractéristiques comprennent deux préamplificateurs de microphone de classe A, des convertisseurs AD/DA Burr Brown haute performance et un panneau de commande dédié pour une polyvalence maximale.

Presonus Quantum 2

Pour aller encore plus loin, vous avez Presonus Quantum 2, une interface audio de haute qualité compatible avec la norme de transmission Thunderbolt 2. Elle supporte une résolution de 24 bits et une fréquence d’échantillonnage maximale de 192 kHz, avec un rapport signal/bruit de 120 dB. Les connexions comprennent 2 entrées micro, des ports d’entrée et de sortie MIDI, des préamplificateurs intégrés et une latence à des niveaux minimums. C’est la carte son la plus rapide de PreSonus, capable de gérer 22 canaux d’entrée et 24 canaux de sortie. Vous pouvez connecter jusqu’à quatre Quantum 2 ensemble pour obtenir 80 canaux d’entrée et 80 canaux de sortie.

Motu 624

La dernière carte professionnelle qu’on recommande est la Motu 624, mais ne croyez pas que ce soit la plus chère ! Dans les domaines professionnels, vous pouvez aller beaucoup plus loin ! Ce modèle utilise l’interface USB 3.0 et supporte le mode de transmission Thunderbolt. Il peut gérer l’enregistrement audio jusqu’à 24 bits avec une fréquence d’échantillonnage de 192 kHz. Il peut également se connecter à l’iPad, et la latence offerte est très faible (environ la milliseconde).