Une transaction immobilière nécessite une analyse approfondie de la vente, l’achat ou la location d’un bien immobilier. De telles activités peuvent être gérer par le propriétaire lui-même ou par l’intermédiaire d’un professionnel de l’immobilier. Quel que soit le type de la transaction, il y’a toujours des acteurs majeurs qui entrent en jeu pour réaliser ce projet.

Le rôle du professionnel immobilier

Pour la majorité des transactions immobilières actuelles, un particulier ayant un appartement à vendre préfère passer par une agence immobilière. L’agent ou le mandataire immobilier joue le rôle d’un intermédiaire dans ce type de transactions impliquant la vente ou aussi la location d’un bien immobilier. Cet agent peut être indépendant ou travaillant pour une agence immobilière. Tous les agents immobiliers ont aujourd’hui de multiples compétences, telles qu’administratives, juridiques et économiques. Ces connaissances sont essentielles car, tant les acheteurs que les vendeurs, recherchent des professionnels qui dominent ce secteur.

La fonction principale d’un agent ou un mandataire immobilier est donc de bien connaître l’offre et de la demande du marché immobilier pour estimer la valeur d’un bien. Cela veut dire qu’il doit être capable de trouver les clients potentiels à présenter aux propriétaires des biens vendus. Sa mission est avant tout de faire une offre immobilière, de la proposer au prospect et de veiller à ce que la vente soit finalisée dans les meilleures conditions. Le rôle de conseil est également important dans la transaction immobilière, car l’agent immobilier doit pouvoir répondre aux questions du vendeur et de l’acheteur potentiel, et être loyal envers les deux parties. Ainsi, un professionnel de l’immobilier peut mieux comprendre les besoins de ces deux parties afin de les guider dans le choix du bien, du bon prix et de l’emplacement. Il peut de même s’occuper de la négociation de la transaction et gérer la grande quantité de paperasse, de la soumission d’offres à la conclusion de contrats.

Les deux parties du contrat immobilier

Les deux parties d’un contrat immobiliers sont principalement un acheteur et un vendeur, ou aussi un locataire et un propriétaire. Pour la vente d’appartement, par exemple, l’acheteur et le vendeur ont un rôle crucial dans ce type de transactions. Chacune de ces parties peut éventuellement être une personne morale, un groupe de personnes ou même une société. Autrement dit, l’acheteur ou vendeur n’est pas toujours une personne physique mais peut-être une personne morale représentée par un tiers. Le propriétaire d’un appartement à vendre peut décider lui-même la valeur de son bien immobilier. Néanmoins, le plus simple est de faire recours à un professionnel immobilier qui a plus de connaissances sur l’évolution du marché dans le secteur. Une fois le bien est proposé à la vente, il doit bien évidemment correspondre aux critères d’un acheteur. Ce dernier peut être aussi la personne qui est à la recherche d’un bien ou représenté également par une agence immobilière.

Dans le cas d’une vente, l’acheteur et vendeur sont les acteurs principales de la transaction immobilière. L’acheteur est forcément à la recherche d’une offre parmi les biens en vente disponibles sur le marché et qui répondent à ses critères, son budget et sa capacité d’emprunt. Le vendeur de son côté cherche une transaction immobilière lui permettant de réaliser une rentabilité positive de son bien. Le contrat de vente est très important car il détermine dépenses prises en charge par chaque partie de la transaction.

Le rôle de l’institution financière

Il est évident aujourd’hui que les banques sont les principales institutions financières dans le marché de l’immobilier. L’incapacité de prendre en charge tous les frais d’un investissement immobilier, oblige les personnes à la recherche d’un bien de faire recours à un crédit immobilier. C’est l’acheteur qui bénéficie généralement de ce service auprès de sa banque pour pouvoir acquérir un appartement en vente. Différents critères entrent en jeu pour déterminer le montant, l’intérêt et la période de remboursement de l’emprunt immobilier. Éventuellement, cela permet aussi à l’acheteur de définir les critères de son futur bien et de pouvoir choisir celui qui lui correspond le plus parmi les biens vendus.

Les assurances sont aussi un acteur important dans une transaction immobilière. Elles permettent de couvrir certaines charges des différentes parties dans le cas d’une vente/achat ou en cas de location. L’assurance locative, par exemple, offre une protection et une assistance continue pour protéger le locataire ainsi que le propriétaire. Ce type d’assurance assure une sérénité dans l’exécution des engagements dérivés du contrat de location, tels que les frais de dossier, la TVA sur l’immobilier commercial, les services publics, les dégâts matériels. De nos jours, différentes entités financières, que ce soit des banques ou même des assurances, ont commencé à créer eux-mêmes des sociétés immobilières qui proposent des biens en vente à leurs employés et clients avec plus d’avantages.