Tous les ans, des millions de ménages décident d’effectuer des rénovations énergétiques. Devant cet engouement, le nombre d’entreprises spécialisées dans ce créneau a explosé. Il n’est donc pas rare d’être confronté à des prestataires peu scrupuleux essayant de profiter du manque de connaissance des clients dans le domaine énergétique. Dans cet article, nous allons vous présenter 4 conseils qui vous permettraient de détecter les arnaques.

Conseil n°1 : Ne signez pas de contrat pendant le démarchage

Désormais, les clients sont de plus en plus sollicités par les entreprises de rénovation énergétique, chacune d’entre elle essayant d’avoir sa part du gâteau de ce marché fleurissant. Pour cette raison, nous vous conseillons de ne pas succomber à la première prospection. Accordez-vous un temps de réflexion suffisant pour bien analyser l’offre qui vous a été soumise. Profitez de ce délai pour vous assurer que les informations de l’entreprise sont toutes justes. Pour cela, il vous suffit de vous faire une petite recherche sur Google pour savoir si l’identité et les références du prestataire sont bien réelles. Afin d’éviter tout risque de procédure judiciaire, notamment pour des soucis de malfaçons, ne soyez pas crédule face aux entreprises qui laissent sous-entendre qu’elles sont mandatées par une instance étatique.

Il convient alors de rappeler que les organismes publics n’ont jamais recours à la prospection téléphonique ou via Internet. Enfin, ne signez aucun accord ou contrat avant d’avoir lu et examiné l’ensemble des documents. Assurez-vous simultanément que vous disposez du droit de rétraction de 14 jours que la loi vous fournit.

Conseil n°2 : Effectuez les vérifications nécessaires

Il existe bel et bien des formules de protection juridique qui vous mettent à l’abri des escrocs et vous garantissent des moyens légaux pour faire valoir vos droits face aux arnaques. Cependant, il est important de faire preuve de vigilance et de réaliser les vérifications requises pour vous assurer que vous avez affaire une entreprise compétente. Pour vérifier l’identité et les qualifications du professionnel, appelez le conseiller Faire sur le numéro 0 808 800 700. Vous pouvez également prendre contact avec un agent via le site faire.fr. Vous serez alors guidés tout au long de vos travaux de rénovation et accompagnée par un expert des services publics. Le visuel du site web du prestataire en dit long sur son degré de professionnalisme. Pensez alors à examiner cette interface pour comprendre si votre protagoniste emploie des stratégies marketing professionnelles.

Par ailleurs, ne vous arrêtez pas à une seule entreprise. Sollicitez plusieurs prestataires et demandez-leur un devis exhaustif. Cela vous permettra de comparer les prix et de découvrir les tarifs standards. De cette manière, vous n’aurez pas à saisir le tribunal plus tard ou à engager une procédure civile qui vous fera perdre du temps et de l’énergie.

Conseil n°3 : Soyez vigilent pour les emprunts sollicités

Très souvent, les ménages souhaitant réaliser une rénovation énergétique passent par un crédit bancaire pour financer les travaux. Nous souhaitons ici attirer votre attention vers les documents du prêt qui doivent être en version papier. Vous ne devez alors accepter que les exemplaires en papier fournis par l’établissement bancaire lui-même. Par ailleurs, vous devez bien étudier les modalités de l’emprunt pour éviter tout contentieux ou procédure civile. Les mensualités différées doivent être parfaitement comprises notamment pour ne pas vous retrouver confronté à un souci de remboursement. Rappelons que le retardement des premiers paiements entraine une augmentation significative du coût global du crédit. De plus, vérifiez la date de fin des travaux qui figure sur l’attestation : ce document donne un aspect officiel au début de l’obligation de remboursement.

Conseil n°4 : Faites-vous accompagner par un représentant légal

Si vous avez constaté que les travaux se sont mal déroulés, vous devez penser à engager un représentant légal comme un huissier de justice qui pourrait vous assister en cas de problème avec la partie adverse. Si la situation se complique et que le contentieux prend des proportions conséquentes, vous devez remplir un formulaire disponible sur le site faire.fr à condition que le projet a été confié à une entreprise RGE. Vous avez aussi la possibilité de saisir le médiateur de la consommation désigné par l’expert pour régler un litige. A partir du moment où ses coordonnées sont clairement indiquées sur les documents du contrat, les démarches peuvent être effectuées en toute gratuité. Sachez également que des organismes associatifs sont très actifs pour la lutte contre les préjudices subis par les consommateurs.

Pour finir, nous vous conseillons en cas de besoin de prendre contact avec la DDCSPP rattachée à votre département. Un professionnel sera à votre disposition afin de vous assister en cas de contentieux vous obligeant à comparaitre devant un juge civil.