Ces deux aspects sont importants pour simplifier le présent et en profiter. Il ne sert à rien d’avoir un objectif sur lequel on ne travaille pas, ni de faire un effort sans savoir clairement pourquoi on le fait. Cependant, la plupart des gens ne tiennent pas compte de ces deux variables. Si vous avez déjà essayé de demander aux gens autour de vous leur routine et leur stress, vous les avez probablement entendus dire que c’est ce qu’ils étaient censés faire. Lorsque nous nous demandons pourquoi nous faisons un effort, nous pouvons également prendre conscience que nous insistons sur ce que nous n’avons pas, oubliant ce que nous avons réalisé. La réponse à cette question vous fera croire que vous ne vous sentirez jamais bien ou heureux tant que vous n’aurez pas tout ce dont vous pensez avoir besoin. Au contraire, lorsque vous commencerez à vous efforcer d’atteindre votre objectif, vous constaterez que votre bien-être augmentera presque immédiatement.

Réduire la quantité de choses autour de soi

Commencez par vous demander si vous avez réellement besoin de tout ce que vous possédez. Puis, faites le tri et débarrassez-vous de ce qui n’est pas nécessaire. Visez de posséder seulement les choses vraiment importantes pour vous. Vous vous sentirez ainsi plus léger. Bien gérer ses communications La multiplication des moyens de communication (téléphonie mobile, Facebook, Twitter, courriel ou e-mail, forums Internet ) a créé une fausse impression d’efficacité chez certaines personnes. L’accès facile de ces modes de communication est une invitation à la sur-utilisation. Il nous appartient de déterminer la limite à ne pas dépasser, c’est-à-dire le niveau à partir duquel ces technologies cessent de nous aider et commencent à nous nuire.

Une seule chose à la fois

Il est compliqué et parfois stressant de faire plusieurs choses en même temps. De plus, cette façon d’agir est généralement moins productive. Lorsque c’est possible, une seule tâche à la fois. De cette manière, vous serez moins fatigué et vous aurez peut-être plus de plaisir dans vos différentes activités.

Automatiser ou déléguer ce qui peut l’être. Votre temps est précieux. Donc autant que possible, trouvez des façons d’optimiser celui-ci, par exemple : si vous passez trop de temps à payer vos factures, optez pour un système de prélèvement automatique. Si vous passez trop de temps à tondre le gazon, déléguer cette tâche à une entreprise qui offre ce service. Si votre déclaration fiscale ou rapport d’impôt est un casse-tête, demandez à un comptable de le faire pour vous.

Prioriser

Investissez votre temps là où c’est important. Par exemple, appliquez la loi de Pareto : au début d’un projet, mettez environ 20 % d’efforts là où vous obtiendrez environ 80 % des résultats.

  • Réduire ses engagements
    Simplifier consiste principalement à éliminer des activités. Ceci peut entre autres être fait en se retirant d’engagements non-essentiels. Pensez à toutes les choses pour lesquelles vous vous êtes engagés et parmi celles-ci identifiez les engagements non-nécessaires. Agissez maintenant pour mettre fin ou réduire ces engagements. Au besoin, dites simplement comme justification que vous n’avez plus suffisamment de temps.
  • Utiliser une routine de corvées
    Nous avons tous certaines tâches désagréables à exécuter. Une bonne façon de simplifier celles-ci est d’utiliser une routine de corvées. Pour créer cette routine, demandez-vous ce qui doit être fait chaque jour et chaque semaine. La clé pour garder votre vie simple est de créer une routine simple, donc évitez d’en faire trop. Une fois rédigée, affichez votre routine pour qu’elle soit bien visible. Au début, vous aurez peut-être des efforts à faire pour d’exécuter toutes les tâches de cette liste. Mais en étant persistant, un certain automatisme s’établira. Ceci prend au moins un mois. Une fois l’habitude bien ancrée, vous vous surprendrez peut-être à exécuter vos corvées sans même y penser.
  • Planifier les repas
    Est-ce stressant pour vous de trouver le menu de chaque repas de famille ? Si oui, vous avez besoin d’une planification hebdomadaire. Chaque samedi, rédigez un menu pour les sept prochains jours et affichez celui-ci sur le réfrigérateur. Évitez les recettes difficiles, choisissez de préférence des plats qui peuvent être faits en moins de 15 minutes. Finalement, servez-vous de ce menu pour faciliter l’achat de la nourriture.
  • Réduire sa consommation de médias
    Est-ce que les médias (TV, radio, Internet, journaux, magazines) ont une trop grande place dans votre vie ? Si oui, alors établissez des limites raisonnables, c’est-à-dire identifiez d’avance certains moments où vous vous interdisez ces médias. Et faites des efforts pour respecter ces limites. Par exemple dans un premier temps, vous pourriez faire une pause de média tous les jours de 19h à 19h30.
  • Travailler près de chez soi, si possible
    Vivre à proximité de son travail contribue grandement à simplifier sa vie. Évidemment, le lieu de travail le plus près est chez soi. Bien que peu d’employeurs soient ouverts au travail entier à la maison, plusieurs sont d’accord s’il s’agit d’une seule journée par semaine de travail à la maison. Ce qui est déjà un grand pas dans la bonne direction.
  • Vivre sans voiture, si possible
    Posséder une voiture est compliqué : l’entretien, les réparations, l’essence, l’assurance, l’enregistrement, etc. Si votre situation géographique et familiale le permet, essayez de vivre sans voiture. En plus du gain de simplicité, vous serez surpris de l’argent que vous économiserez, sans parler de la protection de l’environnement qui en résulterait.
  • Gérer ses courriels (e-mail)

Simplifier l’utilisation de l’informatique

Si ce n’est déjà fait, mettez en place un système automatique de copie de sécurité. Si vous avez un grand nombre de fichiers, considérez l’informatique en ligne, par exemple Dropbox ou OneDrive. Windows 10 rend ce dernier particulièrement facile d’utilisation. Vous gagnerez en efficacité et en simplicité en connaissant bien les logiciels que vous utilisez quotidiennement (par exemple Gmail, Outlook, Word, Excel). Certaines vidéos de YouTube facilitent l’apprentissage ou l’approfondissement de ces logiciels. Vous trouverez ces vidéos d’apprentissage en effectuant des recherches avec Google. Par exemple, en lançant la recherche suivante dans Google : YouTube MS Word français, vous trouverez des vidéos pour apprendre MS Word.

Réduire les activités connexes au travail

À moins qu’elles ne soient nécessaires, réduisez les activités qui tournent autour de votre travail, par exemple :

  •     – les congrès
        – le réseautage
        – les sorties de bureau
        – les cours non-nécessaires
  • Laisser de l’espace dans votre horaire quotidien
    Si possible, laissez un peu d’espace dans la planification de vos tâches. Vous aurez ainsi de la flexibilité pour les imprévus ou du temps pour prendre votre temps.
  • Simplifier étapes par étapes
    Simplifier votre vie ne doit surtout pas être une cause de stress. Procédez plutôt par améliorations successives. Vous n’avez pas besoin de simplifier tout en même temps. Cheminez étapes par étapes sans vous fixer d’objectif précis ou de dates.

Éliminer le désordre

– Décidez quelles sont les choses dont vous n’avez pas besoin. Simplifier ne doit pas être compliqué. Identifiez ce qui est le plus important pour vous et éliminez le reste. Imaginez que vous devez faire vos valises en une heure pour déménager de l’autre côté du pays pour y vivre pendant 10 ans ou pour le reste de votre vie. Quelles sont les choses que vous prendriez avec vous ? Quelles sont les choses qui seraient essentielles ? Gardez seulement les choses essentielles et débarrassez-vous de celles qui ne font que prendre de la place.

– Faites le ménage rapidement. Traversez votre maison avec un grand panier. Remplissez-le de toutes les choses inutiles. Mettez de la bonne musique et donnez-vous 15 minutes pour faire le ménage et voir ce que vous pouvez faire. Jetez les ordures, récupérez le linge sale et mettez-le dans la machine à laver. Réfléchissez bien. Si ce n’est pas utile, jetez-le à la poubelle. Concentrez-vous sur les zones où vous passez souvent, par exemple le salon et la cuisine. S’il y a une pile de vaisselle dans l’évier, vous allez vous sentir stressé et désordonné, même si le reste de la maison est bien propre et rangé. Si vous n’avez qu’un petit peu de temps, concentrez-vous sur les espaces les plus importants. Ne vous faites pas de souci en voulant récurer tous les coins et nettoyer toutes les surfaces. Concentrez-vous simplement sur le rangement. Rangez les objets, réorganisez-en d’autres et faites que votre domicile soit plus joli.

– Réduisez. Organisez votre petit espace pour le rendre confortable et apprenez à vivre avec moins. Achetez moins, savourez plus la qualité et mettez de l’argent de côté pour les jours plus difficiles ou pour vous offrir des vacances. Envisagez de louer plutôt que d’acheter une maison ou des objets que vous devez utiliser. De cette façon, les réparations et les taxes sont le problème de quelqu’un d’autre, pas le vôtre. Possédez moins d’objets, mais des objets plus polyvalents. Préférez les objets dont vous pouvez vous servir pour faire deux ou trois choses différentes. Souvenez-vous que travailler pour acheter des objets ne vous rendra pas heureux(se). Revoyez vos priorités.

S’organiser

– Planifiez ce que vous pouvez ou acceptez votre chaos intérieur. Pour certains d’entre nous, il est inutile de planifier un voyage plus d’une heure avant de sortir de la maison. Pourquoi voudriez-vous vous stresser pendant trois jours avant le départ à faire vos bagages ? D’autres personnes veulent organiser les vêtements qu’elles vont porter en avance, calculer les avantages de tous les objets jusqu’à ce qu’elles soient sures d’avoir tout ce dont elles ont besoin. Si vous avez tendance à tout remettre au lendemain, ne vous dites pas que vous devez changer, à moins que cela se mette en travers de votre productivité ou de votre capacité à terminer les choses à temps. Si cela marche pour vous, tant mieux. Assurez-vous de vous laisser suffisamment de dernières minutes pour finir à l’heure et ces dates butoirs vous aideront à produire le meilleur travail possible. C’est tout simple. Si vous vous faites du souci à cause de tâches inachevées, faites-les en avance pour ne plus y penser. N’arrêtez pas de préparer vos bagages en plein milieu parce que vous avez commencé trop tôt, terminez-le maintenant. Simplifiez-vous la vie en le faisant maintenant, terminez-le et détendez-vous. C’est tout simple.

– Rationalisez vos finances. Rien ne devient plus compliqué que l’argent. Si vous le pouvez, simplifiez vos finances le plus possible en consolidant vos dettes et en générant le moins de paiements possible par mois. Mettez en place un budget basé sur les rentrées d’argent mensuelles et calculez vos dépenses moyennes en utilisant les couts connus et estimés. Suivez votre budget et il deviendra plus facile de dépenser votre argent. Choisissez un paiement automatique de vos factures depuis votre compte bancaire. Si votre budget est exact, vous ne devrez plus jamais vous inquiéter de payer les factures à l’avenir. Y a-t-il quelque chose de plus simple ? Faites des économies une seconde nature. Si vous n’êtes pas sûr de la façon dont vous pouvez simplifier vos finances, choisissez de faire des économies. Moins vous dépensez d’argent, moins vous vous faites de souci.

Le développement personnel pour simplifier son présent

Le développement personnel est une démarche globale de réflexion sur soi et de valorisation de son potentiel dans le but d’améliorer la qualité de sa vie et de réaliser ses aspirations profondes. Il peut toucher différents aspects de la vie : professionnel, personnel, spirituel, financier, relationnel, familial. Les actions et progrès constatés dans un domaine ont généralement des répercussions positives dans les autres. Par une meilleure connaissance de soi, l’individu comprend et tend à réaliser ses véritables aspirations au travers d’objectifs à atteindre. Le développement personnel englobe un style de vie, un état d’esprit et une méthodologie pour redonner du sens à sa vie.

Pour qui est destiné le développement personnel ?

Souvent, le développement personnel naît à un moment clef de la vie : un choc, un traumatisme, un tournant important, etc. De nombreuses personnes parlent d’un déclic puis d’une nécessité de changer de comportements, de changer des choses pour se réaligner avec soi et ses aspirations profondes. Cependant, ce déclic n’est pas nécessaire pour s’intéresser à la réalisation de son potentiel. Chacune d’entre nous peut un jour aspirer à devenir une meilleure personne ou améliorer certains aspects de sa vie. Il n’y a pas de distinction de genre, de statut ou d’âge. À l’inverse, il n’est jamais trop tard pour se réaliser et de nombreux seniors profitent de la retraite pour accomplir leurs rêves d’enfants.

Développement personnel, oui mais accompagné

Bien que ce soit une démarche personnelle, le développement personnel doit être une démarche partagée. Quoi de mieux que de se sentir soutenu par ses proches pour atteindre ses rêves et ne pas se décourager et abandonner en route ? Parlez de vos projets autour de vous, partagez votre expérience et vous pourriez même inspirer vos proches à faire de même. On recommande également de se trouver un binôme pour vous épauler dans la poursuite d’objectifs : cela peut être un ami pour aller courir, un collègue pour se soutenir dans l’arrêt du tabac, une communauté sur internet pour apprendre un langage informatique. Dans certains cas, l’accompagnement par un coach en développement personnel peut aussi se révéler utile. Prenez le temps de trouver celui ou celle qui vous correspond, en fonction des objectifs que vous poursuivez. Définissez en amont ce que vous attendez de ce coaching et la durée dans laquelle il s’inscrit. Enfin, on ne saurait vous recommander d’avoir un mentor pour vous guider : une personne qui a emprunté le chemin que vous vous apprêtez à prendre et qui a réussi. Son expérience et les précieux enseignements qu’il en aura retirés vous seront utiles. Et à votre tour, vous pourrez devenir le mentor d’une personne que vous guiderez dans ses premiers pas.

Plan de développement personnel

Pour être sûr d’être dans la bonne voie et de ne pas abandonner en chemin, il faut définir clairement ce dernier. Pour cela, dressez votre plan de développement personnel, véritable processus de réussite vers vos objectifs !

  • Faites un bilan de la situation actuelle, sous différents aspects (professionnel, personnel, santé physique, santé mentale, équilibre psychologique, confiance en soi, compétences, rêves, limites) : où en êtes-vous sur votre chemin de vie ? En êtes-vous satisfait ? Qu’est-ce que vous aimez faire ? Qu’est-ce que vous voulez faire ? Et surtout, pourquoi ? Pour vous aider à dresser ce bilan, vous pouvez utiliser le SWOT personnel.
  • Identifiez vos aspirations profondes : quels sont vos buts à long, moyen et court terme ? Quelles sont vos motivations pour atteindre ces buts ? Quel est votre degré d’engagement ? Ces derniers points sont primordiaux : c’est vers ces réponses que vous vous tournerez dans les moments de baisse de motivation.
    Par exemple, si vous souhaitez être en meilleure santé, listez les raisons pour lesquelles cela est important pour vous. Essayez de vous projeter une fois ce but atteint, les bienfaits que vous ressentirez, les autres buts que vous pourrez atteindre grâce à cela, etc.
  • Déclinez vos buts en objectifs à atteindre : comment atteindre vos objectifs ? Dans quels délais ? Quels seront les indicateurs de succès ? Quelles seront les capacités et ressources à mobiliser ? Celles à développer ? Pour vous aider dans la définition de vos objectifs, vous pouvez utiliser la méthode SMART. Ces objectifs doivent être un équilibre entre stress et ennui pour créer un sentiment stimulant de flow.